Consultations

La première consultation consiste à reconnaître la problématique et définir le rythme des séances. Il s'agit d'une séance de 45' / 1heure. Le coût est de 50 euros.

Le coût des séances: Le psychanalyste doit être rémunéré à sa juste valeur: " Le traitement coûte [au patient] comme au [psychanalyste] de grands efforts. Du premier il exige une sincérité totale, un sacrifice de temps et partant d'argent, du second beaucoup de temps". Beaucoup de temps, d'élaborations et de recherches. Les psychanalystes sont en formation théorico- pratique permanente ce qui représente un coût non négligeable.

Le déroulement des séances: les séances doivent être hebdomadaires voire deux fois par semaine à certains moments de la cure. La durée des séances est d'environs 30mn.

"Le traitement vise à deux buts: rendre conscient ce qui a été refoulé et découvrir les résistances" pour les modifier et avoir une vie un peu plus légère. Il ne s'agit pas de guérir le patient à tout prix, mais de l'aider à avoir une vie plus agréable.

Le travail du patient:Freud disait à ses patients: "Une chose encore avant que vous ne commenciez. votre récit doit différer, sur un point, d'une conversation ordinaire. Tandis que vous cherchez généralement, comme il se doit, à ne pas perdre le fil de votre récit et à éliminer toutes les pensées, toutes les idées secondaires qui géneraient votre exposé et qui vous ferez remonter au déluge, en analyse vous procéderez autrement. Vous allez observer que, pendant votre récit, diverses idées vont surgir, des idées que vous voudriez rejeter parcequ'elles ont passé par le crible de votre critique. Vous serez tenté de vous dire: "ceci ou cela n'a rien à voir ici" ou bien "telle chose n'a aucune importance" ou encore" c'est insencé et il n'y a pas lieu d'en parler". Ne cédez pas à cette critique et parlez malgré tout, même quand vous répugnez à le faire ou justement à cause de cela. Vous verrez et comprendrez plus tard pourquoi je vous impose cette règle, la seule d'ailleurs que vous deviez suivre. Donc, dites tout ce qui vous passe par l'esprit. Comportez vous à la manière d'un voyageur qui, assis près de la fenêtre de son compartiment, décrirait le paysage tel qu'il se déroule à une personne placée derrière lui.

Enfin, n'oubliez jamais votre promesse d'être tout à fait franc, n'omettez rien de ce qui, pour une raison quelconque, vous parait désagréable à dire"

Pourquoi y a-t-il un divan chez mon psy?

L’arrêt des séances nécessite une séance de fin de suivie.

Référence: Freud: La technique psychanalytique